Souffrance au travail, comment s’en sortir ?

On constate souvent le paradoxe suivant : Quitter son job pose moins problème lorsqu’on s’y sent bien et plus de difficultés lorsqu’on en souffre … C’est généralement lorsque les choses vont mal que l’on ressent le besoin de quitter son entreprise dans les meilleures conditions possibles…

Se pose souvent cette alternative : quitter son job ou renoncer à être soi.

Travailler dans une entreprise depuis plusieurs années, c’est appartenir à une communauté.
Pour ne pas rompre brutalement avec cette communauté, ne pas se couper des liens tissés tout au long de ces nombreuses années, on espère que les changements viennent de l’entreprise elle-même. Ces changements attendus nous font attendre une nouvelle organisation, d’autres missions, un autre rôle à jouer dans l’organisation …
Dans ce mal-être, il est difficile de réagir et de prendre des décisions. Le monde extérieur nous fait peur, et l’on cherche à imaginer son futur sans pour autant remettre en cause la situation que l’on vit douloureusement.
La souffrance peut nous conduire au « bore out » : on s’ennuie, on ne se sent plus utile et la culpabilité se trouve souvent au bout de ce long chemin. Deux autres syndromes de malaise au travail peuvent également émerger quand notre travail ne fait plus sens pour nous : le burn-out, l’épuisement professionnel généré par un stress chronique ou bien encore le brown-out lorsque l’on juge son travail absurde et dénué d’intérêt.
Quand le ressenti est profond de quelque chose de « cassé », notre corps prend souvent le relais ; malaises physiques, accidents et maladies viennent nous alerter qu’il est temps de changer, de retrouver le chemin de notre vérité intérieure.
Lorsque nous sommes sous l’emprise d’une souffrance qui nous assiège et qui verrouille nos décisions, il est important de solliciter l’aide d’un psychologue.
Une fois recouvrée une forme de sérénité, l’évidence s’impose d’amorcer un virage.

Alors comment franchir cette étape pour mieux rebondir ?

Garder de bonnes relations avec son entreprise peut être judicieux puisque notre hiérarchie, nos collègues ou notre réseau professionnel seront des prescripteurs ou pour le moins des relais dans le cadre de notre nouvelle vie professionnelle.
Il est avéré que des relations saines nous permettront de faire un travail de deuil plus satisfaisant pour notre équilibre psychologique.
Surviennent alors les questionnements … Comment quitter mon entreprise sans me mettre en danger ? Comment préparer et négocier mon départ dans de bonnes conditions ?
Il existe autant d’histoires personnelles que de ruptures négociées pour quitter sereinement son job …

L’accompagnement d’un coach professionnel vous permettra de prendre de la hauteur et de mettre toutes les chances de votre côté pour mener une réflexion sur votre nouvelle vie professionnelle.
Vous souhaitez en savoir plus sur nos pratiques d’accompagnement, contactez le cabinet ABC Ambitions au 04 42 93 15 02, Nathalie Grelat : n.grelat@abcambitions.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *